La Maison éco-paysanne

Vous souhaitez découvrir la nature sous une autre dimension ? Vous pouvez opter pour la Maison éco-paysanne. Constitué d’un centre d’interprétation, ce lieu a tout ce qu’il faut pour vous plaire lors d’une visite ludique et interactive.

Un lieu rempli d’histoire

L’instauration de cette maison éco-paysanne est issue de la volonté d’une communauté longtemps ancrée dans les traditions du grand village. Les « Déjhouqués » sont officiellement reconnus en 1969. Quatre ans plus tard, ils ont entrepris la construction d’une maison oléronaise pour symboliser le quotidien des insulaires de la fin du 19ᵉ siècle et conserver tout un patrimoine identitaire sous la menace.

Cette maison éco-paysanne fut alors ouverte au public en 1981 pour des visites. Initialement sous la gestion de la municipalité de Le-Grand-Village-Plage, la maison éco-paysanne a été placée entre les mains de la Communauté de Communes de l’Ile d’Oléron en 2006. Fermée en 2010, la maison a été complètement réhabilitée en 2017 avec la création du nouveau centre d’interprétation qui attire un public nombreux et varié.

Tout un charme à découvrir

La maison éco-paysanne, c’est avant tout un lieu emblématique avec une architecture traditionnelle toute charmante, notamment au niveau de sa ferme traditionnelle. Cette dernière est constituée d’une maison d’habitation, de granges et de chais. Vous pouvez alors avoir l’opportunité de flâner autour de ces vieux bâtiments rehaussés par un beau jardin tout autour. Vous pourrez également découvrir le tout nouveau centre d’interprétation qui vous prend en haleine lors d’une visite ludique et interactive pour vous et vos enfants.

Au menu, vous aurez des maquettes, des matériauthèques, des manipulations, des vidéos, des témoignages audio, etc. L’espace documentaire vous permettra de mieux connaître l’histoire de la maison éco-paysanne. Un parcours découverte est prévu pour le jeune public. Mais ce qui fait plus l’identité de cette maison, c’est son orientation pour le développement durable avec l’instauration d’un bâtiment écologique. La maison contribue ainsi à la préservation des ressources naturelles.